Croisière botanique en Amazonie

À bord de l’Otter, j’ai eu l’occasion de faire deux croisières à travers l’Amazonie, sur les pas de l’illustratrice Margareth Mee.


Le  voyage de dix jours commence à Manaus. On navigue sur le Rio Negro et ses affluents jusqu’au Parque Nacional do Jaú, en passant par le Novo Airão, Manacapuru, Iranduba, Parazinho, Lago Janauacá, etc. C’est un périple de dix jours pendant lequel on dort sur le bateau.


ivone-gradovski_1


Le programme est très intéressant. On se pose toujours la question : que faire à bord d’un petit bateau pendant dix jours? Je peux dire qu’il y a beaucoup à voir et à faire !


On se lève tôt, avec le soleil. Un canot motorisé, remorqué par l’Otter, est prêt à nous emmener en compagnie de notre guide, le biologiste Gilberto Castro, qui fait des expéditions depuis plus de 40 ans dans la jungle. D’ailleurs, c’est lui qui a conçu l’embarcation qui lui appartient. Les mécaniciens et marins du canot, Alberto et Soldado, font aussi partie de son équipe. Soldado collectera les plantes que nous voulons illustrer. La navigation entre  igarapés et furos est extraordinaire ! Il y a là des plantes tropicales, des oiseaux de différentes espèces et une vue à 360 degrés. La jungle est pour les 12 occupants du canot un spectacle toujours renouvelé.


Après cette visite d’environ une heure et demie, on peut plonger dans la rivière. Comme Il est merveilleux de pouvoir se baigner dans les eaux claires du Rio Negro ! Aucun moustique à l’horizon ni aucun autre type d’insecte : le Rio Negro, en raison de l’alcalinité de l’eau, ne leur est pas un environnement favorable.


Et vogue le navire ! Le petit-déjeuner, préparé par la cuisinière qui nous accompagne, Rosinha, est déjà servi. Sur la table des jus de fruits, des pâtisseries, des œufs, des fromages, des pains, du tapioca,  des gâteaux, du café, etc., tous mets parfaitement délicieux.


À partir des plantes recueillies, Dulce Nascimento commence à donner l’orientation pour le travail.  Chacun d’entre nous choisit une plante, une fleur, un nid pour l’illustrer. Il faut dire que Dulce est une spécialiste du Jardin Botanique de Londres, Kew Gardens, et elle a fait plus de 27 expéditions en Amazonie. Ses peintures ont été présentées par les présidents du Brésil aux rois d’Angleterre, d’Espagne et de Norvège. Elle a fait beaucoup d’expositions au Brésil et dans plusieurs pays. Auteur du livre L’Illustration Botanique, Dulce sait dispenser son enseignement avec douceur et gentillesse.


ivone-gradovski_2


L’embarcation navigue et on peint. À l’heure du déjeuner Rosinha prépare ses spécialités régionales, toujours très savoureuses, sans oublier les desserts qui sont une merveille !


Le soleil se couche tôt et un paradis de couleurs explose dans le ciel : rose, orange, or, bleu - et enfin la nuit tombe…


Le canot est déjà préparé pour une autre expédition à travers la jungle. Oui, c’est vrai ! On va voir les iguanes, les alligators et écouter le concert de la jungle ! Les singes hurleurs ne font pas mentir leur nom.


Et après le retour au bateau il y a toujours une démonstration de peinture de Dulce, ou bien on regarde un film sur Margareth Mee, ou bien encore notre biologiste Gilberto Castro raconte ses expériences, qui sont nombreuses. Au cours des 40 dernières années, Gilberto a participé à quatre éditions du Camel Trophy (Madagascar, Amazon, Sibérie, Guyane). Il a guidé 2 voyages en Amazonie pour le compte de Discovery Channel, 17 voyages pour la Fondation Margareth Mee, 5 voyages à Kew  Gardens et 26 voyages d’illustration scientifique avec Dulce Nascimento.


Une des choses qui me ravit dans l’expédition, c’est la séparation totale d’avec le monde civilisé. Aucune autre présence ici que le bruit de la nature, les cris d'animaux, les couleurs  de la rivière et des arbres. C’est une immersion totale au cœur de la vie sauvage.


ivone-gradovski_3


Un tel voyage n’est pas destiné aux seuls artistes.  Il s’adresse à tous les amoureux de la nature. C’est une belle occasion de rencontrer et d’explorer l’Amazonie, en groupe, dans un bateau charmant et confortable.


À bientôt donc, à bord de l’Otter !



Ivone GRADOVSKI